mercredi 21 février 2007

Terouma - A l'homme de jouer !

Térouma marque un vrai tournant dans le livre de Chémot (l'Exode) qui va nous permettre de prendre un peu de recul sur les événements passés jusqu'ici.

Pour être clair, si vous arrivez à Hollywood avec un scénario sur Joseph, ses frères, les trahisons, les tentations, la vie en Egypte, les 10 plaies, la mer qui s'ouvre, etc... vous êtes sûrs de trouver du boulot. L'histoire est pas mal, elle rebondit, et en plus il y a des effets spéciaux.
En revanche, je ne vous conseille pas de vous pointer avec un scénario issu de Térouma: c'est chiant à en mourir ! Que des descriptions d'ustensiles utilisés dans le Michkan (le mini-temple qu'ils avaient dans le désert), la Ménora, l'Arche (perdue), combien de hauteur, combien de largeur, en quel matériau, etc, etc...un vrai catalogue Leroy Merlin !
Imaginez: une paracha pour raconter le déluge et la tour de Babel, et cinq parachyot pour parler du Temple et de ses ustensiles ! Il faut donc bien que ce Temple soit important ! Et c'est vrai que lorsqu'on commence à étudier un peu ces passages là, c'est un vrai régal.

Mais la question subsiste: qu'est-ce qui est si important dans le Temple pour qu'on nous bassine avec ça pendant de nombreuses minutes à la synagogue ? (voire de nombreuses heures si vous êtes dans une synagogue marocaine et voire de nombreuses journées si vous êtes dans une synagogue meknassi).

Commençons par le commencement. Dieu crée le monde et comme le dit Manitou: "il le rend habitable pour l'homme". Le 7ème jour, le monde est stable, Dieu peut se retirer. Et comme le disent tous les Juifs du monde le vendredi soir au Kiddouch:"Et D-ieu bénit le 7ème jour et le sanctifia, car c'est en lui qu'il cessa toute l'oeuvre qu'il avait créé pour l'accomplir".
L'histoire de l'homme peut donc commencer le 7ème jour: D-ieu se retire, l'homme peut débarquer sur terre. Cependant, l'homme a encore besoin d'être guidé: il peut vivre, certes, mais pour quoi faire !?

Le Netziv de Volojine (Rabbi Naphtali Tzvi Yehouda Berlin, un des maîtres du Rav Kook) répond à cette question en posant une autre question (c'était un vrai Juif). Il rappelle que le livre de Chémot (l'Exode) est appelé dans la tradition "Houmach Chéni": le 2ème "livre".
Pourquoi ? Car il est COMPLETEMENT lié au premier: l'homme a été créé dans un seul but, celui de recevoir la Thora. Tous les épisodes du livre de la Genèse n'étaient utiles que pour arriver au don de la Thora symbolisé par les Parachyot de Yitro et de Michpatim.

On comprend déjà mieux: après Michpatim, l'homme devient vraiment "indépendant". Il pouvait depuis le 7ème jour vivre dans une nature stable. Il sait désormais pourquoi il est sur terre. Il n'a plus besoin de D-ieu en tant qu'intervention divine.Ce n'est qu'à ce moment là que D-ieu peut dire dans notre Paracha: "Et il me feront un sanctuaire et je résiderai parmi eux".

Notez bien que D-ieu ne dit pas "je résiderai dans le sanctuaire", il a déjà un 5* Palace qui vaut bien mieux qu'un petit motel dans le désert. Non, D-ieu résidera dans l'homme: ce sanctuaire est créé pour l'homme. L'homme doit désormais accomplir sa mission qui est de faire descendre sur terre le divin...et ce sans l'aide de D-ieu ! Le Temple, c'est un moyen formidable pour l'homme de préparer le monde pour D-ieu, comme Lui-même l'a préparé pour nous auparavant ! Le Temple, c'est le lieu de rencontre entre l'homme et D-ieu: c'est le but ultime de la création, voilà pourquoi il est si important ! Mais contrairement à ce que l'on croit, construire une demeure de ce genre n'est pas facile...

Il y a en effet 2 démarches qu'il faut arriver à concilier:
- oublier D-ieu et vivre ce monde pour les hommes et le rendre habitable pour l'homme
- ne penser qu'à D-ieu et donc tomber dans un absolu complètement coupé des réalités de ce monde.

Le Temple, c'est le lieu par excellence où l'on accueille D-ieu, mais tout en gardant une distance vis-à-vis de lui pour rappeler que nous sommes sur terre. Concilier ces 2 exigences de manière pérenne, c'est ça qui s'appelle...le Messianisme.
Et ce n'est pas pour rien que le jour d'inauguration du Temple est appelé par la Thora "le 8ème jour", autrement dit l'ère messianique. Toute la vie d'un Juif est destinée à vivre l'ère messianique.

Je vous encourage vraiment à approfondir les textes apparemment horriblement lourdingues de cette Paracha avec cette idée, ça permet notamment de répondre à beaucoup de questions telles:
- Les Chérubins se tenaient-ils l'un en face de l'autre ou bien regardaient-ils ensemble dans la même direction ?
- Pourquoi un rideau était nécessaire dans le Temple devant le Saint des Saints ?
- Pourquoi les lumières de la Menora penchait vers la lumière centrale qui elle-même se dirigeait vers le Saint des Saints ?
- Pourquoi place-t-on la Ménora en face de la Table prévue pour les pains ?
- A-t-on le droit de consommer un oeuf pondu pendant Yom Tov ? etc, etc,...

1 commentaire:

Reflexion d'1 Epicier a dit…

Ça donnerait presque envie de l'étudier plus !!!
Shabbat Shalom,

Une erreur est survenue dans ce gadget