jeudi 18 janvier 2007

Vaéra - La plaie du sang et le rôle du Alef

Comme on l'a dit au début de ce blog, l'idée est de faire découvrir des approches différentes des commentaires de la Thora.




Et comme il y a beaucoup de matheux en France et qu'en France, on aime bien les jeux, on va faire un petit tour du côté de la Guematria.


Applaudissements dans la salle, car en général les gens aiment bien ces petits jeux numériques qui font se rapprocher des mots et des sens apparemment très différents... Mais attention, nous dit la Michna, la Guematria n'est que la cerise sur le gâteau, de petits exercices pour kiffer, n'allez pas prendre trop au sérieux ces jeux mathématiques, vous risqueriez de vous jeter sur la suite des 'Codes de la Bible...' (que D.ieu vous protège de telles âneries).




On va quand même d'essayer d'y avoir recours pour expliquer un midrach bizarre sur la première plaie d'Egypte relatée dans cette Paracha: le sang.


Le Midrach nous raconte que non seulement le Nil s'est effectivement transformé en sang, mais qu'en plus, toute l'eau des Egyptiens se transformait en sang, alors que l'eau des hébreux restait de l'eau. Mais ce 'miracle' arrivait même dans les verres d'eaux ! Il suffisait qu'un Egyptien avale un verre d'eau pour que celui-ci se transforme en sang, alors que pour les hébreux, un verre d'eau restait un verre d'eau... Passe encore l'explication scientifique pour le Nil qui est devenu rouge à cause d'une roche rougeâtre (y en a qui ont vraiment rien à foutre de leur vie...ou qui n'ont pas encore compris que la Thora n'est ni un livre d'histoire, ni un manuel scientifique), mais là c'est plus du rationnel, c'est de la science-fiction !




Essayons donc de comprendre ce midrach sans avoir recours à certaines techniques de prestidigitation, pourtant souvent fort utiles... Je mets l'alphabet hébraïque ci-dessous pour que tout le monde puisse suivre.






En hébreu, un homme se dit ADAM et s'écrit avec 3 lettres: Alef, Dalet et Mem.


Ce mot est constitué de 2 parties: A et DAM. Alef d'un côté et Dalet, Mem de l'autre. Or DAM, veut dire Sang. Un homme, c'est quelqu'un qui relie son existence matériel (le sang, DAM) à un objectif spirituel, à une âme, materialisée par le Alef, première lettre de l'alphabet et symbole du Dieu unique.


La légende veut que le Golem fut créé à l'aide du mot EMET (Alef, Mem et Tav), voulant dire vérité. Pour anéantir le golem, il suffisait d'effacer la lettre Alef pour laisser le mot MET, voulant dire 'Mort'. Le Alef représente donc bien le souffle de vie permettant à l'homme d'aller vers un idéal et d'accomplir un objectif spirituel.



C'est donc ça que la plaie du sang veut dire: 'vous les Egyptiens, à part profiter de la vie et vous prélasser au bord du Nil, de quoi êtes vous capables ? Pouvez-vous vous libérer ?' Car la libération, c'est ça que les hébreux veulent et vont obtenir.


Voyons de plus près maintenant la Guematria, la technique qui associe des chiffres à des lettres, comme le montre le tableau ci-dessous:




La libération, c'est la GEOULA en hébreu(valeur numérique = 45). Si on enlève le Alef au mot GEOULA, on obtient GOLA (valeur numérique = 44), qui veut dire exil.



La différence entre l'exil et la délivrance ne tient que dans le Alef ! Elle ne tient que dans ce qu'on veut faire de sa vie !



Poursuivre un idéal ou rester pépère à profiter du ciné et des fringues (que ce soient des keffieh ou des jeans Diesel d'ailleurs ) ?


Et regardez comme c'est joli: la valeur numérique de DAM (sang) est la même que celle de GOLA (Exil) : 44

Et la valeur numérique de ADAM (l'homme) est la même que celle de GEOULA (Délivrance) : 45



Soit tu es un homme et tu cherches la liberté. Soit tu n'est qu'un tas de chair pépère avec une vie tranquille et tu ne connaîtras jamais les plaisirs de la délivrance...

Dans une vie antérieure, dans un mouvement de jeunesse, à l'issue d'un stage de formation pour les cadres, un animateur me demanda comment monter une nouvelle structure locale du mouvement. La vérité, c'est que je n'en savais fichtrement rien. Mais je lui ai quand même dit la chose suivante: 'si tu créés un local, juste pour faire un local de plus qui accueille des enfants le dimanche, ca n'ira pas bien loin. Il faut que tu crées ce local en pensant à un objectif bien précis, en pensant que tu vas faire de ce local quelque chose d'unique et de novateur ! Et là déjà, c'est bien parti...car en plus des structures matérielles, on y a rajouté le Alef, une âme de GL !'



Voilà comment la Guematria, cette cerise sur le gâteau, peut nous faire toucher du doigt certains enseignements longuement développés par ailleurs par nos maîtres...

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget